Un week-end à Prague : Récit et city-guide

Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

S’il y a bien une ville d’Europe centrale à ne pas manquer, c’est Prague ! Il faut dire aussi que lorsque l’on est en Erasmus à Budapest, visiter la capitale tchèque le temps d’un week-end est un peu un incontournable. Boire une bière dans un petit bar caché, regarder les gens s’attrouper chaque heure devant l’horloge astronomique, visiter certaines des plus belles bibliothèques du monde ou encore partir à la découverte du quartier juif … il y a tant à faire à Prague. Nous avons été complètement conquises par son centre historique, l’architecture des bâtiments et l’ambiance chaleureuse. Une ville que l’on ne peut que vous recommander ! 

Aujourd’hui, je vous livre les détails de notre week-end façon story-telling. J’aime beaucoup les articles écrits comme des récits et j’avais envie de m’essayer à l’exercice (vous retrouverez quand même les informations en condensé à la fin de l’article pour plus de praticité). N’hésitez pas à me dire si ce nouveau format vous plait ! 🙂

***

Soir de l’arrivée et jour 1 | Vieille ville, Clementinum, pont Charles et quartier juif

Après quelques péripéties de transport, nous voici arrivées dans le centre de Prague. Un rapide petit tour à l’hôtel et nous partons dans le centre en quête d’un restaurant pour manger. On découvre pour la première fois le centre historique de Prague et la tour astronomique mais nous aurons l’occasion de nous y arrêter plus longuement le lendemain. La pizzeria Taverna Toscana nous fait envie. Et on n’est pas déçu ! Si le rez-de-chaussée ne paie pas de mine, le sous-sol décoré façon taverne nous a séduites. Les pizzas sont en plus délicieuses. Une très bonne adresse dénichée totalement par hasard ! Comme quoi, c’est bien aussi de ne pas tout repérer en amont d’un voyage. Pour information, cette pizzeria est sur la place Malé nám, juste derrière la tour astronomique, et il y a d’autres petits restaurants. Vingt-trois heures sonnent. Il est l’heure de rentrer à l’hôtel pour être en forme demain.

Une bonne nuit de sommeil plus tard, nous retournons dans le centre historique pour commencer les visites. Le hasard veut que nous arrivons juste quelques minutes avant que l’horloge astronomique ne sonne et comme la horde de touristes qui nous entourent nous attendons de voir ça. Les 12 petites statues d’apôtres défilent rapidement avant de rentrer dans leur tour jusque l’heure suivante. C’est sympa à voir mais vu la foule présente, on s’attendait un peu à mieux (ah l’effet de groupe …).

La tour sur laquelle est fixée l’horloge astronomique se visite et abrite en fait la mairie. La visite est rapide ; on voit notamment la salle du conseil, la salle de réunion, la chapelle et on peut voir aussi les apôtres de l’horloge astronomique prêts à défiler chaque heure. La dernière partie de la visite consiste à monter en haut de la tour. On a alors une vue à 360 degrés avec au premier plan l’église Notre-Dame de Týn. Nous avons d’ailleurs beaucoup aimé Prague vue d’en-haut. Les occasions de prendre de la hauteur à Prague et d’admirer la ville sous différents angles ne manquent pas (vous pouvez également monter au Clementinum, à la maison dansante ou à la tour de Petřín).

Note Bene : le billet pour la tour astronomique est valable deux fois dans la journée. N’hésitez pas à revenir le soir au moment du coucher de soleil, il paraît que cela vaut le coup !

Toujours aux abords de la place de la Vieille-Ville, l’église Notre-Dame de Týn semble bien curieuse. Le bas de l’église est caché par des bâtiments construits juste devant si bien qu’il est impossible de la voir en entier. Nous avons d’ailleurs eu un peu de mal à trouver l’entrée (un petit passage entre les restaurants mène au patio de l’église), pour finalement trouver porte close, l’église étant exceptionnellement fermée le jour de notre visite. 

Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
De haut en bas, de gauche à droite : l'église Notre-Dame de Týn ; l'horloge astronomique et ses badauds ; la place de la vieille ville ; les toits de Prague.
Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Vieille ville : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Petite pause pour déjeuner dans l’un des restaurants de la place où l’on goûte au fameux jambon de Prague (à tester lors de votre séjour !).

Après un dernier petit tour dans la Vieille-Ville et après avoir observé la fameuse façade de U Minuty, nous prenons la direction du Clementinum, un imposant bâtiment qui abrite notamment un observatoire astronomique et une bibliothèque ouverte à la visite. Si cette dernière est immense et couve des millions d’ouvrages, une seule salle est visible. Celle-ci est très impressionnante, le décor y est baroque. En plus de 14 imposants globes, elle contient des livres dédiés à la théologie et aux matières académiques (mathématiques, esthétique, linguistique, etc.). Même si on comprend la volonté de préserver les lieux, on a été un peu déçu de n’apercevoir la salle depuis l’entrée que pendant quelques secondes alors que l’endroit n’est d’ailleurs pas très bien éclairé. Si vous souhaitez visiter une belle bibliothèque à Prague, on vous recommande plutôt de visiter celle du monastère Strahov (on s’en reparle plus bas !).

Concernant l’observatoire astronomique, il faut savoir qu’il faut monter beaucoup d’escaliers (et il n’y a pas du tout d’ascenseur) et que les dernières marches sont un peu sportives. La vue au sommet en vaut la chandelle. Le pont Charles, la tour astronomique, l’église Notre-Dame de Týn, le château, la tour de Petřín … on peut apercevoir les plus beaux édifices de Prague.

Nota Bene : le Clementinum ne se visite qu’en visite guidée en anglais.

À quelques pas du Clementinum, le pont Charles connaît un fort succès. Entre les grandes statues, les petits commerçants de souvenirs plus ou moins typiques, les peintres qui proposent de vous tirer le portrait et les curieux, ce n’est pas facile de se frayer un chemin. C’est le grand classique de Prague ! Cette passerelle entre la vieille ville et le quartier de la Malá Strana date du XIXème siècle et est bordée par 30 statues religieuses et deux tours à chaque extrémité. Nous avons beaucoup aimé le charme de ce pont en pleine journée même si j’aurais adoré le voir dissimulé dans la brume d’un matin comme on le voit sur beaucoup de photos (mais il aurait fallu se lever tôt pour cela !).

Pont Charles : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

En fin de journée, nous nous attaquons au quartier juif. Moi qui n’avais jamais mis un pied dans une synagogue avant 2019, j’aurai visité celles de Prague, Budapest et Carpentras en l’espace de quelques mois ! Plusieurs monuments sont à voir dans le quartier juif de Prague : la synagogue vieille-nouvelle, la synagogue espagnole et ses belles dorures, la synagogue Pinkas, le cimetière juif, … Trois pass sont proposés pour visiter plusieurs de ces édifices. Nous avons choisi le forfait intermédiaire qui donne accès au cimetière, à la synagogue espagnole, aux salles d’expositions, à la synagogue Pinkas et à la synagogue Maisel.

Le cimetière est saisissant. Rien à voir avec les cimetières bien organisés que l’on peut voir habituellement. Celui-ci est un capharnaüm de tombes. À voir absolument ! Nous avons aussi beaucoup aimé la synagogue espagnole qui est couverte de dorures et qui abrite un bel orgue en son sein.

Cimetière juif : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Cimetière juif : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Synagogue espagnole : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Le décor de la synagogue espagnole est somptueux.

Le soir, on est retourné sur la place de la Vieille-Ville pour mieux profiter de l’ambiance de nuit. Si jamais vous voulez faire une pause entre deux visites, on vous recommande d’aller au Black Angel, un rooftop sur le toit d’un hôtel, qui donne sur la tour astronomique et l’église Notre-Dame de Týn. Un super bon spot pour voir un verre ! Et si vous souhaitez manger un vrai plat, on s’est régalé chez Pasta Fresca qui comme son nom l’indique sert principalement des pâtes. C’est notre gros coup de cœur, on y est retourné trois fois pendant le week-end !.

Jour 2 | Quartier du château et Malá Strana

Direction le quartier du château ! On a lu que cet endroit était rapidement pris d’assaut par les visiteurs alors on s’y rend pas trop tard le matin. Il y a plusieurs édifices à visiter dans ce quartier. Le plus connu d’entre eux est sans doute la cathédrale gothique Saint-Guy ornée de très beaux vitraux et d’une magnifique rosace rosée. À l’extérieur, ne manquez pas la mosaïque vénitienne du Jugement dernier sur la droite de la cathédrale.

Notre deuxième coup de cœur dans ce quartier est la ruelle d’or et ses maisonnettes typiques avec poutres apparentes. Des petites boutiques de souvenirs ont élu domicile dans certaines maisons (nous, on a craqué pour de la belle faïence peinte) alors que les autres sont habitées par des reconstitutions. Information insolite : Franz Kafka a habité à la maison 22 !

Nous avons aussi visité la basilique Saint-Georges en art roman qui se distingue à sa façade rouge et l’ancien palais royal dont on fait le tour assez rapidement. On a fini par le jardin royal que nous n’avons d’ailleurs pas trouvé sensationnel. À la place, on vous conseille d’aller aux jardins sous le château qui sont tout en étages. Il y a peu d’espèces de fleurs mais ce concept de jardins suspendus est très sympa. En plus, on a une jolie vue sur Prague (une de plus !).

Château : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Château : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Vues depuis les jardins sous le château. Ils sont installés sur une colline abrupte, si bien que des étages ont été aménagés.
Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Sur l’Île de Kampa, à quelques centaines de mètres du pont Charles, le mur John Lennon détone au milieu de ce quartier élégant. Rempart contre le communisme, il est couvert depuis les années 1980 de graffitis et est un symbole de paix et de liberté. Aujourd’hui encore, les passants se plaisent à laisser une trace de leur passage sur ce bout de façade. 

Mur John Lennon : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Mur John Lennon : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

En contrebas du château, nous nous rendons ensuite à l’église Saint-Nicolas, joyau baroque en plein milieu de la Malá Strana. L’intérieur est incroyable tant il est riche de détails, dorures et peintures en particulier au niveau du somptueux dôme. Pour les mélomanes, il y a souvent des concerts organisés en fin de journée. Toutes les informations avec les concerts à venir et les prix sont sur ce site.

Pour finir la journée, rien de tel que la descente de la belle rue Mostecká, l’ancienne voie royale qui s’étend jusqu’au pont Charles. Elle est bordée de petites boutiques et de cafés. C’est parfait pour terminer la journée !

Voie royale : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Mala Strana : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Jour 3 | Colline de Petřín, place Venceslas et maison dansante

Pour cette dernière journée, nous voulions nous éloigner des quartiers très visités de Prague. Bien qu’elle figure dans tous les guides, la colline de Petřín est bien moins fréquentée que certains endroits moins excentrés de la capitale tchèque. Vous pouvez facilement prévoir de monter à pied mais un funiculaire peut également vous amener en haut de la colline. Si vous prenez un pass jour ou un forfait trois jours, la montée en funiculaire est comprise dans votre tarif.

À faire sur place : monter les quelques 300 marches de la mini réplique de la tour Eiffel, faire un tour au palais des glaces surtout si vous avez des enfants ou que vous êtes de grands enfants (attention, prévoir de payer en liquide) et les jardins autour de l’observatoire.

Tour Eiffel Prague : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
Colline de Petrin : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Si vous voulez en prendre plein les yeux, juste derrière la colline de Petřín, le monastère Strahov cache deux trésors d’art baroque : une magnifique église et probablement l’une des plus belles bibliothèques du monde. L’église Notre-Dame-de-l’Assomption est spectaculaire par ses peintures et son décor baroque. N’hésitez pas à aller y faire un tour, l’entrée est gratuite ! Vous commencez à savoir que j’ai un faible pour les bibliothèques anciennes … Prague en cache des magnifiques. Les deux salles de la bibliothèque du monastère Strahov sont sublimes. Impossible de rester insensible face à ces deux pièces d’une richesse culturelle et architecturale incroyable. La salle de la théologie, la plus ancienne, est reconnaissable à son plafond décoré et la lignée de globes anciens au centre de la pièce. La salle de la philosophie est plus classique et toute meublée de bois. Contrairement au Clementinum, on peut vraiment prendre le temps de bien admirer les deux salles de la bibliothèque bien qu’on ne puisse pas y entrer. Il y a aussi des feuillets en français qui expliquent l’histoire du lieu et donnent des détails sur le cabinet de curiosité que l’on peut voir dans le couloir avant les bibliothèques. Bref, si vous ne l’avez pas compris, c’est l’une de nos visites préférées lors de ce séjour à Prague !

Monastère Strahov : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Suite à cette superbe découverte, nous traversons la Vlatva en direction de la maison dansante, oeuvre de Frank Gehry à qui l’on doit notamment le musée Louis Vuitton à Paris ou le musée Guggenheim de Bilbao. Même si c’est l’une des “choses à voir” à Prague, j’avoue que nous n’avons pas été subjuguées outre mesure par ce bâtiment. Nous avons d’ailleurs préféré l’architecture colorée des bâtisses alentours. Le rooftop au sommet de la maison qui danse doit quand même offrir un beau panorama sur Prague. 

Pour finir, un rapide petit tour sur la place Venceslas qui fait face au musée national. La statue équestre de Saint-Venceslas fait face à une multitude de boutiques. Toutes les grandes enseignes internationales sont présentes sur la place ou dans les rues adjacentes. Si vous êtes dans les parages, allez jeter un coup d’œil au passage Lucerna et à sa statue insolite d’un cheval à l’envers.

Maison qui danse : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
La maison dansante.
Place Venceslas : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.
La place Venceslas qui fait face au musée national.
Architecture : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

Visiter Prague : Carnet pratique

Comment se rendre à Prague ? | Pour les petits budgets, pas mal de vols low cost sont proposés depuis la France à destination de Prague. Pour économiser, je vous recommande comme toujours de comparer sur Skyscanner. Et si vous avez un peu plus le temps pour le trajet, vous pouvez regarder sur Omio les trains et les bus.

Où loger ? | Les prix sont plutôt à la hausse à Prague, c’est la rançon de la gloire ! De plus en plus de visiteurs sont attirés par le charme de la capitale tchèque et cela se fait quelque peu sentir sur les prix des hébergements. Pas de miracle si vous avez un budget serré : privilégiez les auberges de jeunesse ou les Airbnb. Nous avons logé à l’Ibis Style à côté de la place de la République et il était vraiment top !

Combien de temps prévoir ? | Minimum deux jours. Nous avons fait un bon tour de Prague en trois jours mais nous aurions pu facilement nous occuper encore deux ou trois jours sur place.

Comment se déplacer dans Prague ? | La ville peut facilement se parcourir à pied pour la majeure partie. Nous avons beaucoup marché et pour les quelques longs trajets que nous devions faire, nous avons emprunté le tramway. Le ticket est à 24 Kč (0,95€) pour 30 minutes et 32 Kč (1,25€) pour 90 minutes. Vous pouvez aussi choisir un pass journée à 110 Kč (4,30€) ou un pass trois jours à 310 Kč (12,15€) si vous prévoyez d’utiliser beaucoup les transports.

Depuis l’aéroport, le plus simple est d’emprunter le Airport Express qui passe toutes les demies heures et coûte 60 Kč (2,65€). Il vous dépose à la gare centrale de Prague. 

Quelle est la monnaie ? | La République Tchèque ne fait pas partie de la zone euro et elle utilise la couronne tchèque comme monnaie. Privilégiez le retrait dans des banques du centre-ville si vous devez vous procurer du liquide et évitez de faire le change à l’aéroport ou de retirer dans des ATM pour vous éviter des surcoûts inutiles.

Quelques bonnes adresses ? | Taverna Toscana, un italien dans la vieille-ville ; Pasta Fresca, un autre italien qui sert principalement des pâtes dans la vieille-ville ; le rooftop Black Angel pour sa vue imprenable sur la tour astronomique et l’église Notre-Dame de Týn.

***

  • N’hésitez pas à découvrir les autres articles sur des villes européennes comme celui sur Bratislava ou Vienne.
  • On se retrouve sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram pour plus d’informations.
  • Si cet article vous a plu, vous pouvez l’épingler sur Pinterest.
Pinterest : Découvrez à travers ce récit notre chouette week-end à Prague. Vous trouverez dans cet article nos visites, restaurants, et conseils pour organiser votre séjour dans la capitale de République tchèque.

À très vite,

Clara

Etudiante lilloise, je partage ici mes coups de cœur culturels.

4 commentaires

  1. Que de bons souvenirs rappelés avec ces commentaires sur cette magnifique ville !
    Quand on a lu ce document on ne peut qu’avoir envie de faire le voyage ou d’y retourner
    De plus les photos sont magnifiques
    Bravo pour cette rétrospective !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *