Rétrospective des vitrines Hermès

Collection Hermès hiver 2008

Faire du lèche-vitrine sans dépenser, c’est possible ! Pour ce faire, c’était du côté du Grand-Palais à Paris qu’il fallait se rendre plutôt que vers les grands boulevards haussmanniens. C’est là que s’est tenue l’exposition « Hermès à tire d’aile, Les mondes de Leïla Menchari » l’automne dernier. Pour ce premier article du magazine, je vous propose de découvrir les inspirations esthétiques d’une créatrice tunisienne qui a pensé les vitrines de la célèbre Maison française pendant 52 ans.

 

Le pied ailé, symbole de la Maison Hermès en référence au dieu éponyme.
Le pied ailé, symbole de la Maison Hermès en référence au dieu éponyme.

 

L’exposition reflètait les inspirations de Leïla Menchari, une Tunisienne bercée par le cinéma et le mannequinat, diplômée des Beaux-Arts de Tunis et de Paris. Sa fibre créatrice va la mener à pousser la porte du 24 de la rue Faubourg Saint-Honoré et à créer des décors en accord avec le thème de l’année de la Maison ailée. Pour mettre en avant les nouvelles créations de maroquinerie (entre autres !), Leïla Menchari conçoit des vitrines qui renvoient à un pays ou une culture et travaille avec des artisans du monde entier pour trouver les éléments de décors parfaits.

 

Collection Hermès été 2008
Collection été 2008, année indienne. Namaste et bienvenue dans ce palais d’été. Cette vitrine s’organise comme un triptyque où les modèles de sacs à main Plume et Kelly ainsi que le sac de voyage Bolide occupent chacun l’un des volets. Deux danseuses indiennes encadrent la vitrine. Le visiteur est emmené dans un lieu calme et oriental grâce à la symétrie parfaite de cette vitrine, la sobriété des couleurs, le marbre et le moucharabieh en bois indonésien.

 

Sac Hermès collection été 2008

 

 

Collection Hermès hiver 2008
Collection hiver 2008, année indienne. La rosace centrale en bois et feuilles d’argent ainsi que l’ensemble du mobilier reflètent la lumière. Un sac à main Kelly II, en feuilles d’argent et veau velours, trône sur un siège argenté cachant un somptueux paravent en cuir de Cordoue. La symétrie de cette vitrine fait ressortir les éléments qui ne se trouvent que d’un côté comme la couverture de renard qui orne le trône droit. Seul un corail rouge au milieu des palmiers apporte une touche de couleur au tableau.

 

Sac Hermès collection hiver 2008

 

Leïla Menchari s’inspire des mondes marins pour concevoir ces vitrines. Coquillages, coraux, etc. sont autant d’éléments que l’on retrouve fréquemment.
Leïla Menchari s’inspire des mondes marins pour concevoir ces vitrines. Coquillages, coraux, etc. sont autant d’éléments que l’on retrouve fréquemment.

 

Les symétries jouent un rôle important : les coraux hauts et bas cadrent le décor verticalement alors que les immenses rosaces en bois créées par des artisans indonésiens reproduisent une symétrie horizontale. Le décor mat contraste avec la nacre de la selle, du sac à main Plume en velours de soie brodé qui rappelle le corail et de la pochette Cadenas Kelly.

 

Collection Hermès printemps 2002
Collection printemps 2002. Avez-vous déjà eu l’occasion de plonger au cœur d’une grotte sous-marine ? C’est ce qu’a proposé Leïla Menchari en créant ce tableau aux allures marines. Le velours de soi vert donne l’impression de fond marin remué par les courants. Cette cavité au trésor est habitée par des bustes et des masques de coquillages et des toiles d’araignées peu effrayantes faites de résine et de cristaux de Swarovski.

 

Sac à main Hermès Kelly II collection printemps 2002
Sac à main Kelly II orné de plumes de paon.

 

 

cheval Hermès

Etudiante lilloise, je partage ici mes coups de cœur culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *