North Rain, la découverte musicale du Main Square Festival

Trois musiciens, deux chanteurs et un designer, c’est le combo gagnant du groupe arrageois North Rain. Du nom de la célèbre pluie du nord de la France qui a accompagné le groupe lors de son premier concert, les six amis sont passés en moins de deux ans des répétitions hebdomadaires dans un garage à la Green room du Main Square Festival cet été. Quelles influences ? Quels messages ? Quels projets ? Florian, l’un des chanteurs du groupe, raconte l’histoire de North Rain.

 

Pouvez-vous nous présenter votre groupe ?

Notre groupe se compose de cinq membres : Kenny à la basse, Julien à la guitare, Quentin à la batterie et Edward et moi on s’occupe du chant (NDLR : et Hafem qui travaille sur le design). Nos influences sont plutôt variées. On écoute tous des musiques différentes. On se rapproche quand même plus de la punk fusion.

 

Pourriez-vous définir la punk fusion ?

C’est avant tout une musique énergique. On parle de fusion pour le côté néo-métal mais on utilise aussi des couplets rap. Le punk, c’est notre base. On a toujours écouté du punk mais notre univers est assez large.

 

Comment vous êtes-vous connus ?

On est potes depuis l’enfance. Depuis la primaire pour certains et depuis le lycée pour d’autres. On a tous toujours fait de la musique et joué dans différents groupes. C’est North Rain qui nous a réunis. On est avant tout une bande de potes qui joue pour le plaisir.

 

Vous avez commencé à répéter une fois par semaine dans votre garage. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Cela n’a pas changé ! On bosse chacun à droite à gauche mais on se retrouve chez les parents du batteur pour jouer. Heureusement, les voisins sont conciliants !

 

Comment vous organisez-vous pour la composition des chansons ?

Chacun peut participer à la composition des chansons. Celui qui veut amène un rythme de guitare en repet’, ce n’est pas réservé au guitariste. On en discute entre nous et ensuite on ajoute le chant.

 

Le groupe North Rain au complet

 

De quoi parlent-elles ?

On transmet avant tout beaucoup de messages positifs : ne jamais abandonner ses projets, ses rêves, etc. On parle aussi beaucoup de famille, de potes. On n’est pas engagé politiquement ni religieusement.

 

Avez-vous pu composer cet été ?

Oui, on avait un titre en cours qu’on a pu finir. Chacun a eu le temps de travailler un peu cet été. D’ici la fin octobre, il devrait y avoir deux nouveaux titres et un clip !

 

Vous avez participé au Main Square Festival en juillet dernier. Que retenez-vous de cette expérience ?

C’était du pur bonheur ! Le public a été très réceptif et on a vraiment été surpris par le monde qu’il y avait. En tant que groupe local, on a pu profiter à fond de l’opportunité de jouer sur une aussi grande scène. C’était une super expérience.

 

Quel contact avez-vous eu avec les autres artistes ?

On n’a pas eu beaucoup de contacts avec les autres artistes. On a juste pas mal discuté avec The No Face, un groupe de Carvin.

 

Une information insolite à nous partager sur votre groupe, l’un de vos concerts, votre expérience au Main Square … ?

Un jour à l’occasion d’Halloween 2015, on avait pris quelques photos de nous déguisés dans la cuisine d’Edward, sans se prendre la tête et surtout pour déconner… et moins de deux ans plus tard, cette simple photo de soirée est passée sur les écrans géants du Main Square Festival ainsi que dans certains médias présentant notre groupe ! C’est assez marrant car cette photo n’aurait jamais dû sortir de l’ordinateur et finalement elle nous a plutôt bien réussi.

Il parait que vous avez peint une voiture pour la promotion de vos concerts. Qu’est-elle devenue ?

Elle est à la casse (rires). C’était ma voiture mais c’était une épave. On aime beaucoup le second degré. Le but était de faire réagir les gens. La vidéo a bien marché.

 

Site : Live North Rain Main Square

Chansons : Never give up et Last words

Facebook : https://www.facebook.com/northrain/

Interview réalisée en septembre 2017

Etudiante lilloise, je partage ici mes coups de cœur culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *