Le trésor de Toutânkhamon à la Villette

Expositon Toutânkhamon

Nouvel article dédié à une exposition qui fait grand bruit en ce moment : celle consacrée au trésor de Toutânkhamon à la Villette. De retour en France depuis quelques semaines, il était grand temps de se mettre à la page niveau expositions parisiennes avec pour commencer celle consacrée au célèbre pharaon. Il faut dire aussi qu’on en entend parler partout ! Alors, finalement à quoi s’attendre en se rendant à cette exposition ? Petit état des lieux dans ce nouvel article.

***

CONTEXTE

Une brève histoire de Toutânkhamon et de son trésor

Cet article ne pouvait commencer autrement qu’avec un bref résumé de l’histoire de Toutânkhamon (rassurez-vous, ce sera plus court que vos cours d’histoire). Nous sommes donc vers 1345 avant J-C. C’est à cette époque que naît Toutânkhamon, fils d’Akhenaton et probablement de Néfertiti (il y a toujours un débat sur la mère de Toutânkhamon) à Thèbes, plus connue aujourd’hui sous le nom de Louxor. Toutânkhamon accède au trône d’Égypte très jeune vers 9 ans, âge charnière dans sa vie puisqu’il se marie aussi à sa sœur. Il meurt prématurément, vers l’âge de 19 ans, sans avoir vraiment eu le temps de prendre des mesures importantes. Du fait de son jeune âge et de son règne court, Toutânkhamon est moins connu par les mesures qu’il a prises pendant son règne que par l’effervescence causée par la découverte de son tombeau au XXème siècle.

Le corps de Toutânkhamon est traité avec le plus grand soin suite à sa mort prématurée. Momifié, il est enfermé dans plusieurs sarcophages dorés. De nombreux objets comme des amulettes, des meubles, des canopes contenant ses organes et même de la nourriture l’entourent dans son tombeau afin de vaincre les démons qui se mettraient sur son passage dans le monde des morts et lui garantir la meilleure vie possible dans l’au-delà. 

La découverte

L’équipe d’Howard Carter, un archéologue britannique, découvre le tombeau de Toutânkhamon lors d’une expédition de la dernière chance. Il avait tenté à plusieurs reprises de trouver ce tant recherché tombeau grâce au soutien de Lord Carvanon, un riche comte britannique passionné d’Égypte antique. Toutes les expéditions sont restées vaines mais Lord Carvanon accepte finalement de financer une dernière opération pour la recherche du tombeau de Toutânkhamon. Le 4 novembre 1922, Hussein, un jeune porteur d’eau qui faisait partie de l’expédition, trouve une marche dans le sable. Il s’agit en fait du début de l’escalier qui mène au tombeau de Toutankhâmon.

Lorsqu’ils arrivent dans le tombeau, Howard Carter et Lord Carvanon découvrent un trésor inestimable. Des statues, des meubles, des bijoux, des amulettes, …  en tout 5398 objets somptueux (que Carter a mis environ dix ans à inventorier) qui sont censés accompagner le pharaon dans son voyage dans l’au-delà sont mis à jour. C’est une partie de ce trésor qui est aujourd’hui exposée à Paris.

L’EXPOSITION

En bref

Voici en quelques mots toutes les informations importantes relatives à l’exposition.

— Que voir ? Près de 150 objets originaux provenant du tombeau de Toutânkhamon dont certains sont sortis pour la première fois d’Égypte dans le cadre de l’exposition.

— Pour qui ? L’exposition est accessible à tous les types de public, enfants compris.

— Où ça ? À la grande halle de la Villette à Paris.

— Quand ça ? Du 23 mars au 22 septembre 2019.

Combien de temps prévoir ? Comptez une heure et demie à deux heures pour faire le tour de l’exposition.

Une exposition pédagogique

Au travers des objets issus du tombeau de Toutânkhamon, l’exposition nous en apprend plus sur la vie du jeune pharaon, sur les rites de l’Égypte antique (notamment sur les pratiques suite à la mort d’une personne) et sur l’expédition qui a révélé au grand jour les secrets du tombeau de Toutânkhamon.

Le parcours commence par une brève vidéo introductive et est ensuite divisé en 9 galeries thématiques. En plus des objets somptueux du tombeau, de multiples photographies, frises chronologiques, vidéos et reconstitutions comme par exemple un plan qui représente l’agencement du tombeau et des clichés d’époque sont présentés aux curieux. On ressort de l’exposition en ayant réellement l’impression d’avoir appris quelque chose.

Une exposition victime de son succès ?

L’exposition est incontestablement magnifique. Les statuettes et bijoux sont éblouissants et la mise en scène soignée. Le contenu de l’exposition se veut visuel, pédagogique et très accessible. Cependant, comme toute exposition blockbuster, la foule présente altère la qualité de la visite. Certains objets sont difficilement accessibles, cachés derrière des dizaines de visiteurs qui essaient de prendre tant bien que mal des photos (sans regarder l’objet de leurs propres yeux, évidemment). Ayant l’habitude de prendre des photos lors d’exposition, je n’ai rien contre cette pratique mais j’avoue que j’essaie de faire attention à être rapide et ne pas prendre de photos devant des vitrines où il y a beaucoup de monde ce qui n’est pas le cas de la majorité.

Aussi, je n’avais pas pris la peine de vérifier sur internet avant le contenu précis de l’exposition (vive l’effet de surprise), mais vu le prix de l’entrée et l’image officielle de l’exposition un peu trompeuse, je m’attendais au moins à voir le masque mortuaire de Toutânkhamon qui n’était en fait pas présent.

Malgré tout, cette exposition vaut le coup d’œil et voir des trésors sortis pour la première fois d’Égypte est quand même une chance à saisir, surtout si vous avez un intérêt pour l’Égypte antique et que le prix ne vous rebute pas.

Exposition Toutankhamon 1

Exposition Toutânkhamon | Le Trésor du Pharaon 

Jusqu’au 22 septembre 2019 à la grande Halle de la Villette de Paris.
Ouverte tous les jours de 9h00 à 21h00 (dernière entrée à 19h30).
Entrée : à partir de 17 euros (réservation conseillée).

***

  • Si vous souhaitez rebondir sur cet article, n’hésitez pas à écrire un petit mot. J’y répondrai avec plaisir. (La rubrique commentaire est en panne pour l’instant mais vous pouvez me contacter via les réseaux sociaux). 
  • N’hésitez pas à me suivre sur InstagramFacebook et Pinterest.

À bientôt,

Clara

Etudiante lilloise, je partage ici mes coups de cœur culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *