Balade hivernale à Copenhague

Quoi de plus dépaysant que de visiter une ville scandinave en plein hiver, surtout quand la neige s’y invite ?

Récit photographique d’un week-end de février dans la capitale danoise. Et figurez-vous qu’il n’y a aucun cliché de la fameuse petite sirène (elle est légèrement excentrée et il paraît que sa petite silhouette est cachée par un amas de touristes sur fond de paysage industriel).

Nyhavn
Nyhavn : un canal bordé de bâtiments colorées aux allures de Burano nordique. Les maisons et restaurants apportent un peu de couleurs à ce week-end nuageux. La plupart des différents bâteaux ont revêti leur habit d’hiver et sont couverts d’immenses bâches blanches.

15h : la neige commence à tomber sur Copenhague et apporte une lumière qui met en valeur les briques sombres de l’église vor Frelsers.

L’une des rares photos que nous avons prises dans le quartier de Christiania. Il s’agit d’un quartier libre où un petit marché de cannabis interdit aux touristes de prendre des photos. L’endroit en pleine journée est convivial, des familles s’y promènent. Un endroit décalé, coloré par de nombreux graffitis et incontournable à Copenhague.
Nous tentons de regagner le centre. La neige tombe de plus en plus fortement et le brouillard s’est posé sur la ville. Quelques mètres plus loin, les rues commerçantes se font désirer.
En plein centre ville, les arbres décharnés donnent une ambiance toute particulière au château de Rosenborg.
Rundetaarn (la tour ronde) en plein cœur de la ville offre une vue panoramique sur Copenhague. Les toits des habitations et des églises se côtoient, reléguant à l’arrière-plan les cheminées des usines.

Etudiante lilloise, je partage ici mes coups de cœur culturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *